Gaston Leroux Entrada fija

Le fantôme de l’opéra

Le fantôme de l’Opéra a existé. Ce ne fut point, comme on l’a cru longtemps, une inspiration d’artistes, une superstition de directeurs, la création falote des cervelles excitées de ces demoiselles du corps de ballet, de leurs mères, des ouvreuses, des employés du vestiaire et de la concierge. Continúa leyendo Le fantôme de l’opéra

Anuncios